6 conseils pour préparer un expresso parfait

Si vous aimez les expressos, il n’est pas forcément nécessaire d’aller au café italien de votre ville. Suivez nos 6 conseils pour préparer un expresso parfait, à la maison !

1. Du café frais

Un expresso parfait commence dès le choix du café. Comme en gastronomie, un bon plat nécessite des ingrédients de qualité. Vous devez donc sélectionner les bons grains de café. Oui, des grains : pour un expresso parfait, on évite le café moulu du supermarché !

Cubain, éthiopien, colombien ou kenyan, quelle que soit votre préférence, tournez-vous plutôt vers des grains de café frais. Le mieux est d’en acheter auprès d’un artisan torréfacteur, gage de qualité. Pour un expresso parfait, vos grains doivent avoir été torréfiés entre 48 heures et 5 semaines avant.

Enfin, ne broyez vos grains de café qu’au moment de préparer votre expresso, pas plus tôt.

2. Une mouture parfaite

Ensuite, la qualité d’un expresso dépend aussi de la mouture utilisée. Une mouture trop épaisse laissera passer l’eau trop rapidement et votre café manquera de corps et de saveurs. Vous ne voulez pas d’un jus de chaussette, n’est-ce pas ? A l’inverse, une mouture trop fine donnera un expresso décevant.

Attention donc au choix de votre moulin à café ! Certains broyeurs de mauvaise facture produisent une mouture trop fine ou trop grosse. Il est ainsi recommandé d’utiliser un moulin à meules coniques (plutôt que plates).

3. La bonne durée d’extraction

Votre machine à expresso doit percoler votre café au bon rythme. En pratique, un bon expresso doit s’écouler entre 20 et 30 secondes : à vos chronomètres ! Pour faire simple, la combinaison de la durée de l’extraction et de la mouture des grains est la clé.

Aussi, si vous notez que le café s’écoule plus vite (en moins de 20 secondes), utilisez une mouture plus fine. Attention toutefois à ce que votre percolateur à expresso tolère une mouture très fine sans s’engorge et se bloquer.

4. La dose idéale

En plus de la qualité du café, la quantité est essentielle. N’oubliez pas qu’un expresso représente une toute petite dose de boisson, la précision est donc de rigueur.
Traditionnellement, on compte 7 grammes de café moulu pour un expresso simple et 14 grammes pour un double. Comptez 18 à 20 grammes pour un triple expresso. Afin de peser une quantité exacte, utilisez une balance de précision.

Attention, la dose dépend bien sûr du type de café : vous n’utiliserez pas forcément la même dose de votre arabica préféré que de grains robustas. Aussi, une fois que vous avez trouvé le dosage qui vous convient pour chaque variété de café, continuez à doser la même quantité.

5. Une mouture bien répartie

Ensuite, veillez à répartir uniformément votre mouture (fraîchement moulue !) dans le percolateur de votre machine. Puis tassez soigneusement : un bon expresso requiert une mouture bien pressée. Dans le cas contraire, l’eau risque de s’infiltrer trop rapidement et de diluer le café.

6. Une eau à la bonne température

Enfin, le top du top est de préparer un expresso avec une eau chauffée entre 90 et 95 degrés Celsius. Oui, ici encore, la précision s’impose. Heureusement, la plupart des percolateurs à expresso chauffent l’eau à la bonne température, vous déchargeant ainsi de cette contrainte.

A vous de jouer… et de déguster !